Pourquoi tu ne prends pas les bonnes décisions ?

Par quoi te laisses-tu guider au moment de prendre des décisions : tes rêves ou tes moyens actuels ? Tes choix viennent-ils réellement de toi ? Ou sont-ils un nouveau prétexte pour rester dans le rang ?

Pendant longtemps, et encore parfois aujourd’hui, trancher, prendre des décisions était un moment inconfortable pour moi.

Comme si assumer d’être moi-même à la barre de ma vie était plus dangereux que de laisser le volant à quelqu’un d’autre…

Dans cette Gren’ de Réflexion, je te partage une prise de conscience qui m’aide à faire la part des choses. Je troque ainsi la lourdeur et la peur, pour la joie, l’envie et la légèreté. Tu te dis que ça sonne comme une réplique tout droit sortie du « monde des bisounours » ? Peut-être. Mais ça n’en reste pas moins vrai, et surtout accessible à tous, toi comme moi.

Il est donc question de sortir de la confusion entre « ce que tu VEUX faire » et « ce que tu PEUX faire ». Quel est le rapport ? Eh bien, si ton rêve est de courir un marathon et qu’à l’heure actuelle, tu es incapable de courir 2km sans cracher tes poumons, rester centré.e sur ta capacité à réaliser ton rêve ne t’aidera pas à avancer. Non, en faisant ça, tu renforces ta peur et toutes tes croyances limitantes. Tu crées de l’immobilisme. En revanche, nourrir ton envie en t’inspirant d’autres personnes par exemple. Et t’appuyer sur cette énergie pour mettre en place des actions, petites ou grandes. Tout cela concourt à te rapprocher de ton objectif. « Lentement mais sûrement »

Et toi, cher réseau, qu’as-tu déjà mis en place ? Partage ton expérience et tes réactions en commentaires !

 

 

 

Ce sujet résonne pour toi ? Regarde le replay du live Au secours, je ne trouve pas ma mission de vie !, dans lequel je parle notamment de l’auto-sabotage…

Pour plus de contenu vidéo, consulte ma chaîne YouTube Gren’ Zaboka.