A quoi ressemble ton premier pas ?

Objectifs, ambition, discipline, entraînement, mental… Tous ces termes qui me faisaient très peur il n’y a pas si longtemps, font aujourd’hui partie de mon quotidien. Un quotidien qui se dessine au fil de mes premières fois, qui se répètent et s’enchainent. Et toi, quel premier pas te refuses-tu pour le moment ?

J’ai récemment regardé un documentaire sur le basketteur Tony Parker. C’était très éclairant pour comprendre la place cruciale qu’occupent l’entrainement (répétition), la discipline et le mental dans la progression d’un•e sportif•ve. Je retiens en particulier cette phrase de TP :

« la différence entre les bons joueurs et les grands joueurs, c’est le mental »

Ça a fait écho pour moi, car c’est précisément ce que je scrute chez moi depuis quelques semaines voire quelques mois déjà. J’ai constaté que j’ai tendance à lâcher quand ça devient dur et chiant, ou juste avant un jalon ou un pallier significatif. Que j’ai une croyance que « tout ça » n’est pas pour moi : je ne suis pas sportive, je ne peux pas réussir pour de vrai, je ne peux apporter qu’une valeur moyenne à mes client•e•s, etc. Ça, c’est ce que « ma relou intérieure » (la ptite voix) me dit régulièrement. Sauf que ça ne colle pas avec ce que j’observe à l’intérieur de moi et dans mes actions.
Décalage ! Tu as déjà ressenti ce décalage entre la personne que tu es maintenant, et l’image que tu as de toi ? Comme si tu étais resté•e coincé•e dans le passé. Ou plutôt, quand tu te regardes dans le miroir, il te faut patienter (voire faire un effort) pour faire disparaître la photo de toi en noir et blanc, et enfin apercevoir ton reflet d’aujourd’hui.
Ça aussi, ça demande de l’entrainement : apprendre à te voir tel•le que tu réellement, maintenant. Au lieu de continuer de fixer ces photos de toi qui datent d’une autre époque. Et il t’appartient de te créer les opportunités de te voir, de te révéler à toi-même et de te rapprocher de cette version de toi qui te fait rêver. C’est ce que je fais avec mon défi burpees, avec mes lives et mes newsletters mais aussi en cuisinant ou en acceptant de me montrer authentique et vulnérable dans toutes mes relations… Faire face au premier pas, et renouveler l’essai encore et encore, ajuster pas après pas.

*** ENTRAINER LE MUSCLE DE LA FOI EN TOI-MÊME ***

Et c’est comme avec le sport : plus tu pratiques, plus tu te découvres de nouvelles capacités, plus tu deviens intime avec toi-même. En faisant ça, tu vas tomber, te planter, ajuster et recommencer un nombre incalculable de fois. Et c’est tout ça qui fera de toi un•e grand•e joueur•se. Comme un enfant qui fait ses premiers pas : tu as vu comme il se sent le roi du monde ! Ben, pourquoi tu serais trop vieux•vieille pour te sentir on top of the world à chaque premier pas ?!

Alors, dis-moi maintenant : à quoi tu as pensé en lisant ces lignes ? Quelle envie ou quel projet tu repousses régulièrement en te disant que ce n’est pas le moment ou que tu n’as pas le temps ?

Partage-moi en commentaire ce truc qui te tient à cœur et le premier (petit) pas que tu peux faire dans cette direction. Vamos !

Il paraît qu’Albert Einstein a dit que « la folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent ».

Tu as envie d’arriver à des résultats différents ? Tu te sens prêt•e à te saisir des occasions du quotidien pour explorer et muscler ton envie, ton endurance ? Rejoins-moi pour l’aventure Magic Box !
En quoi ça consiste ? Un groupe de 8 personnes max, un rdv de travail collectif en ligne chaque semaine, un espace d’échanges privé et 6 semaines pour faire un premier pas, puis un autre, et ainsi de suite.

Cette newsletter t’a plu ?
Partage, commente, fais-la suivre à une personne qu’elle pourrait intéresser ! Tu peux aussi t’inscrire, pour la recevoir directement dans ta boite email – c’est ICI !